Blog

L'impact du parc immobilier en Suisse

L'impact environnemental du bâtiment en Suisse

Commençons cet article par quelques questions.


Le bâtiment qui vous abrite : Est-il bien isolé ? Quels matériaux ont été utilisés pour le construire ? D’où proviennent-ils ? La consommation d’énergie est-elle importante ? Vous faut-il une climatisation pour rendre l’été plus acceptable ? Vos murs, sols, plafonds contiennent-ils des composants potentiellement dangereux pour votre santé ? 


Il est plus que probable que vos réponses ne soient pas toujours positives pour l’environnement et pour cause ¼ des émissions C02 de la Suisse sont produites par les bâtiments. 


D’autant plus qu’en observant de plus près les chantiers de construction, vous vous rendrez vite compte que le béton reste le matériau dominant, entraînant une surexploitation du sable. 


En bref, comme dans d’autres secteurs les conséquences sur le climat et la biodiversité ne sont plus à démontrer. A l’inverse, dans un monde où les ressources s'épuisent comment le bâtiment peut-il faire pour s'inscrire dans une logique d'économie verte ?


Etat des lieux des bâtiments suisses


Avant toute chose il est important de comprendre ce que l’on entend par bâtiment - voici la définition de la Confédération suisse  : 


“ La taille des bâtiments est définie par le nombre d’étages et le nombre de logements. 


En Suisse, les maisons individuelles représentent plus de la moitié des bâtiments à usage d’habitation, ce qui se reflète également dans la structure du parc selon le nombre d’étages. 88% des maisons individuelles et 77% de tous les bâtiments à usage d’habitation comptent 2 ou 3 étages. Parmi les maisons à plusieurs logements et les bâtiments d’habitation avec usage annexe, deux tiers (66%) comptent moins de quatre niveaux.”


Ceci étant dit voyons ensemble quelques statistiques de l’impact environnemental des bâtiments suisses.


Statistiques des émissions de CO2 par habitant dans le secteur du bâtiment :

Ces quelques chiffres illustrent l’importance économique et les enjeux écologiques liés à ce secteur.


Ces quelques chiffres illustrent l’importance économique et les enjeux environnementaux liés à ce secteur. 


Ils pointent également du doigt  la priorité qui est le plus souvent accordée à la gestion des ressources naturelles ainsi qu’à la lutte contre les différentes pollutions qu’il peut générer (CO2, déchets de matériaux, etc.).


En raison de la longue durée de vie des bâtiments, il est fréquent de supposer que la majorité des impacts environnementaux générés par un bâtiment survient pendant sa phase d’exploitation.


Cette hypothèse n'est pas fausse au vu de l’utilisation quotidienne que nous faisons des bâtiments et du besoin en électricité et en chauffage que nous avons. 


Il est donc évident que les gouvernements tentent de réguler la consommation d'énergie dans les constructions en exigeant des bâtiments dits "à haut rendement énergétique". 


Que ce soit par l'isolation, l'utilisation accrue des énergies renouvelables ou de meilleures stratégies de conception, ces bâtiments écoénergétiques réussissent à réduire la quantité de ressources consommées. 


Mais qu’en est-il vraiment ? Quelles sont les mesures mises en place pour limiter les impacts environnementaux des bâtiments ?


Comment limiter leurs impacts environnementaux ?

Une stratégie énergétique devrait voir le jour courant 2021 avec pour objectif d’abaisser les émissions de C02 au niveau zéro d’ici 2050. Pour se faire, la nouvelle politique énergétique prévoit que la consommation du parc immobilier suisse devra s’élever à 55 TWh au lieu de 100 TWh actuellement. 


Un objectif réalisable lorsque l’on sait que le parc immobilier représente 45% environ de la consommation d’énergie finale en Suisse dont 75% sont imputables au chauffage (mazout et gaz naturel).


Par ailleurs, de nombreuses subventions, labels et diverses communications voient le jour afin d’encourager les particuliers comme les professionnels à se tourner vers des solutions alternatives, économiques et écologiques. Parmi eux, les plus connus sont :



Enfin, le Grenelle de l’environnement avait évoqué des objectifs pour ce secteur que nous pouvons appliquer à notre pays et qui peuvent se résumer en quatre enjeux principaux :


  1. L’énergie dans la construction : Cela comprend la construction de bâtiments et d'équipements publics à très haute performance énergétique - au seuil de 50 Kwh/M2 - Sont inclus également la rénovation thermique des bâtiments existants avec des programmes en faveur des énergies renouvelables, et une intégration généralisée de bilans carbone.


  1. L’aménagement d’éco-quartiers : On entend par là les études d’impacts environnementaux pour les zones d’urbanisation mais aussi la lutte contre la pollution de l’air et sonore, ainsi que la lutte contre l’étalement urbain. 


  1. La dynamisation de la filière bois : L’idée est de mettre en place des normes de construction adaptées au matériau bois et d’utiliser un bois certifié pour la construction publique 


  1. La réorganisation de l’ingénierie, notamment publique : Ce programme prévoit l’intégration des coûts carbone dans les décisions et projets publics ainsi que la reconnaissance de partenaires environnementaux selon des critères dis “critères objectifs de représentativité”


Vers une transition énergétique


L’Office Fédéral de l’ENergie (L’OFEN) présente dans un document officiel sa vision de l’avenir du parc immobilier suisse de 2050 - Celui-ci sera mis à jour courant 2021 après l’adoption de la loi sur le CO2. Nous allons donc nous baser sur leurs données pour envisager “le bâtiment de demain”

Si Rome ne s’est pas construit en un jour, il en va de même pour les mesures de transition énergétique et ce dans tous les secteurs.

 

De fait, il est important de préciser que l’impact des produits de construction sur l’environnement s’évalue de façon multicritère. Seulement, il existe aujourd’hui peu de référentiel permettant de définir ce qu’est un “éco produit” ou un “éco matériau”. Nous pouvons toutefois citer Eco-bau l’une des méthode principal dans ce domaine.


Ainsi, l’avenir du bâtiment devra se porter sur la conception d’un bâtiment dans son ensemble, incluant un choix judicieux du procédé de construction aux matériaux choisi, qui permettra in fine d'atteindre la performance environnementale espérée.


Pour finir, si vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation, sachez qu’il est essentiel d’étudier au préalable l’état de votre bâtiment, afin de vous projeter dans les travaux et pouvoir en estimer les coûts. E-NNO peut vous accompagner dans cette étape.

Analyser mon bâtiment

Sources

Domaine énergétique : https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/construction-logement/batiments/domaine-energetique.html
Epoque de construction :
https://www.bfs.admin.ch/bfs/fr/home/statistiques/construction-logement/batiments/epoque.html
Parc immobilier 2050 - Vision de l’OFEN :
https://pubdb.bfe.admin.ch/fr/publication/download/8985
Un siècle pour rénover tous les bâtiments en Suisse : 
https://www.swissinfo.ch/fre/crise-climatique_un-si%C3%A8cle-pour-r%C3%A9nover-tous-les-b%C3%A2timents-en-suisse/45415340
Indicateurs de l’évolution des émissions de gaz à effet de serre en Suisse : https://www.bafu.admin.ch/dam/bafu/fr/dokumente/klima/fachinfo-daten/kenngroessen_thg_emissionen_schweiz.pdf.download.pdf/Kenngr%C3%B6ssen_2020_F.pdf