Icon chevron up
Énergie et environnement

Plan Climat lausannois - agir dès maintenant

4 min
Justine Vienne
Content Manager

Une consommation raisonnée de l’énergie est au cœur des préoccupations de la plupart des acteurs du monde entier, avec l’aspiration d’évoluer dans un environnement plus vert et responsable.

Nous avons récemment établi un premier constat du PDE 2020-2030 pour la ville de Genève. Le but est de poursuivre et d’élargir cette démarche en nous intéressant aujourd’hui au plan d’action de la ville de Lausanne.

En 2019, les émissions totales (directes et indirectes) de Lausanne s’élèvent à 13.9 tonnes de CO2 par habitant, et des émissions directes de gaz à effet de serre affiché à 3.3 tonnes de CO2 par habitant. Ces chiffres se rapprochent de ceux relevés par la ville de Genève - Leur plan climat se rapprochera-t-il également du PDE 2020-2030 ? 🧐 

Vous avez manqué nos premiers articles sur le sujet ? Nous vous conseillons de le parcourir avant de vous plonger dans celui-ci : 🙃 👉

Les grands axes d’actions du plan climat de Lausanne

Au total, plus de 12 domaines d’actions sont évoqués dans ce plan climat. Nous ferons le choix de décrypter dans cet article les 3 principaux domaines accompagnés de leurs axes d’actions.


L’énergie

Elle est au cœur de la question climatique. L’enjeu réside aujourd’hui dans le remplacement des  énergies fossiles par des énergies renouvelables.

  • Objectif 1 : Diminuer la consommation d’énergies

La réduction des consommations passe nécessairement par une augmentation de l’efficience de la rénovation des bâtiments et une gestion fine des réseaux. L’optimisation des installations de la ville et le développement de réseaux de froid urbains dit bas carbone sont prévus.

Mais elle dépend aussi de la promotion d’une citoyenneté énergétique et passe alors par des changements de comportement. En ce sens, l’action éco-logement d’équiwatt pour les bâtiments collectifs a été testée avec succès en 2020 en partenariat avec une gérance et sera généralisée cette année. Elle permet d’installer du matériel efficient et de présenter les éco-gestes en matière de consommation d’énergie électrique et thermique. 

  • Objectif 2 : Remplacer les carburants fossiles par des modes de propulsion alternatifs

L’objectif, d’ici 2030, est de se passer de carburants fossiles sur le territoire communal. Cet objectif très ambitieux passe notamment par des actions comme la contribution à la transition de tous les transports collectifs vers des motorisations bas carbone pour encourager la transition rapide et complète. L’installation de bornes de recharge électriques devrait aussi se généraliser.

Concernant le transport de marchandises, les tendances en matière de technologies restent encore à affiner.

  • Objectif 3 : Développer de la production d’électricité d’origine renouvelable

L’objectif chiffré mentionne l’atteinte de 30 MW installés en 2030 pour le solaire photovoltaïque et 100 MW d’ici 2050. De fait, la définition d’une stratégie qui vise à faciliter les installations photovoltaïques en toiture et façades est étudiée.

Les transports

La stratégie générale concernant ce domaine consiste à limiter voire même éviter les déplacements inutiles. Se déplacer en utilisant la mobilité douce comme la marche ou le vélo et, pour des distances plus longues ou en cas d’impossibilité de se déplacer de façon active, utiliser les transports publics.

  • Objectif 1 : Réduction des déplacements

Une diminution totale de 10% des distances parcourues par habitant est visée d’ici 2030. Pour atteindre cet objectif et réduire les distances parcourues, la mise en place d’une bonne mixité fonctionnelle, le développement du télétravail ainsi qu’une offre de loisirs et de tourisme de proximité sont prévus. La mobilité active doit devenir une habitude de la part de l’ensemble des habitants en mesure de mettre en place cette méthode de déplacement douce et bonne pour la santé de tous !

  • Objectif 2 : Réduction des kilomètres pour le transport des marchandises

La logistique du transport de marchandises devra évoluer et la majorité des transports de marchandises au sein de la commune pourra être réalisée sans recours aux énergies fossiles. La conduite de projets-pilotes ainsi que la mise en place de règlements d’application sur la logistique urbaine iront dans cette direction.

Les bâtiments

La diminution des consommations d’énergie, le fait de privilégier les chauffages à énergie renouvelable bas carbone au détriment des chauffages fossiles sont des mesures qui devront permettre de réduire les émissions liées aux bâtiments.

  • Objectif 1 : Augmentation du taux et de la qualité des rénovations

Le canton de Lausanne souhaite encourager la rénovation du patrimoine bâti privé pour atteindre ainsi 100% de bâtiments rénovés d’ici 2050. Il s’agit une fois encore d’un objectif ambitieux, mais qui s’accompagne d’engagements tels que la rénovation de 100% de son propre parc.

Aussi, cet objectif implique un taux de rénovation annuel de 3.3%, alors que le taux actuel est inférieur à 1%.

  • Objectif 2 : Utilisation de matériaux de construction bas carbone

Le premier constat qui pourrait être évoqué est qu’aujourd’hui, le béton, qui est utilisé comme matériel « par défaut » dans la construction, est un émetteur particulièrement important de gaz à effet de serre (GES) puisque cette industrie produit environ 8% des émissions totales de GES à l’échelle mondiale. 

La promotion de matériaux bas carbone fait partie du plan d’action de cet axe. Promouvoir l’utilisation de matériaux de construction peu ou pas transformés tels que le bois ou la paille pour la construction va être réalisé.

Objectif spécifique : neutralité carbone et confort de vie

Assurer des bâtiments sans carbone d’ici à 2050 implique le remplacement des chauffages à mazout ou à gaz naturel essentiellement par un chauffage à distance décarboné, ainsi qu’une forte accélération de l’assainissement du parc immobilier lausannois grâce à des rénovations.

En parallèle, la qualité de vie des Lausannois est également importante.

C’est pourquoi, la ville envisage une augmentation de 50% de la surface des feuilles d’arbres sur le territoire urbain d’ici à 2040.

Cette mesure sera particulièrement nécessaire pour diminuer les pics de chaleur, gérer de façon optimale la sécheresse et les inondations ou encore la nature et la biodiversité. 

La végétalisation des espaces extérieurs sera également davantage réalisée lors de nouvelles constructions

En résumé, le Plan Climat de Lausanne est composé au total de 49 axes d’action et plus de 150 mesures dans 12 domaines qui devront être développés, revisités et réorientés avec la participation de la population, des milieux concernés et de l’administration.

La Ville de Lausanne, à travers son Plan Climat, vise à déployer une politique climatique volontariste et réaliste autour des objectifs suivants : zéro émission directe d’ici à 2030 dans le domaine de la mobilité et zéro émission pour l’ensemble des émissions directes au plus tard à 2050.

Avec comme ligne conductrice “0% de carbone, 100% solidaire”, la dynamique est aussi belle qu’ambitieuse, et laisse présager de nombreuses actions évolutives d’ici les années 2050.

L’apparition des nouvelles technologies laisse présager que nous aurons bientôt les solutions pour atteindre de manière certaine ces objectifs. L’une des clés est l’enregistrement croissant de données provenant de systèmes complexes, notamment de la mobilité et de l’énergie, dont l’analyse nous permet leur compréhension. Nous sommes qu’au début de ce phénomène et les instituts de recherches, les start-ups et la législation doivent fonctionner à l'unisson pour faire jaillir les solutions qui nous permettront d’atteindre la neutralité carbone.


Sources : 

https://www.lausanne.ch/apps/actualites/?actu_id=58690

https://stadt.winterthur.ch/themen/leben-in-winterthur/energie-umwelt-natur/klimaschutz/grundlagen-sammlung/der-klimaplan-der-stadt-lausanne-zum-download/annexe3-r-p-2020-54.pdf

https://stadt.winterthur.ch/themen/leben-in-winterthur/energie-umwelt-natur/klimaschutz/grundlagen-sammlung/der-klimaplan-der-stadt-lausanne-zum-download/annexe2-r-p-2020-54.pdf/download

https://www.lausanne.ch/portrait/climat/plan-climat.html

Rencontrez un membre de l’équipe, pour découvrir nos services.

D'autres articles

Énergie et environnement

Le programme d’actions du PDE 2020-2030- 2/2

Ce nouvel article de blog aborde les 4 derniers défis, parmi les 8 du PDE 2020-2030 de Genève !

Lire l'article >
Énergie et environnement

Le programme d’actions du PDE 2020-2030 1/2

Après avoir exploré les grandes lignes, nous vous présentons les 4 premiers défis du PDE.

Lire l'article >

S’inscrire à notre E-Newsletter

Restez informés des dernières tendances de l'immobilier !
Vos informations sont utilisées uniquement pour vous contacter à propos de nos services et nos articles. Vous pouvez à tout moment vous désabonner. Pour tout complément d'informations retrouvez nos Termes & Conditions.